top of page
  • AFOR

Tourisme en Ouzbékistan

La présidente d'Association France Ouzbékistan Racines a promu le potentiel du tourisme en Ouzbékistan à Paris le 11/12/2023 .

Mesdammes et Monsieur je vous remercie pour votre présence en ce jour afin de mieux connaitre l’Ouzbékistan notamment son potentiel touristique.

Je remercie également l’Ambassade d’Ouzbékistan en France, Sophie LAFRANCHI de DUALEST avec qui nous avons organisé cette réunion.

Avant de parler de l’Ouzbékistan je me présente : Je suis BOUDOT Navbakhor, je suis ouzbèk, je vis à Lyon.

Je suis dans l’entrepreunariat et je fais le pont économique entre la France et l’Ouzbékistan dans de nombreux domaines. ( Tourisme et textiles) ce qui compte sur moi de créer un lien de confiance entre les partenaires économiques surtout partager des valeurs humaines et environnementales.

Je suis la membre active de la fondation Vatandoshlar qui a été fondée à l’initiative du Président de la République d’Ouzbékistan Shavkat MIRZIYOEV en 2021. J'ai en ma charge la promotion de rayonnement de l'Ouzbékistan en France et nous sommes un groupe de travail avec plusieurs cabinets ministrièls qu'on travaille sur l'égalité de l'homme et la femme, la lutte contre la pauvreté.

Nous vivons une période de dévéloppement économique, humatinaire et stratégique entre la France et l’Ouzbékistan.

La plupart d’entre vous savez que l’an dernier se sont tenues deux exposition à Paris, nommé :

Sur les Routes de Samarkand

A l’Institut du Monde Arabes et au musée du Louvre

A l’inauguration de ces exposition il y a eu la viste du Président Shavkat MIRZIYOEV à Paris qui a rencontré Président Emmanuel MACRON.

Et début novembre 2023 Emmanuel MACRON s’est rendu à Samarkand et deux chefs d’Etats ont signé plusieurs accords stratégique économique. Une des priorité des deux Etats s’est l’investissement massif dans le dévéloppement du tourisme.

L’Ouzbékistan en fait la priorité et pari sur le tourisme.

L’Ouzbékistan est situé en Asie Centrale, bordé par le Kazakhstan au nord, le Kirghizistan à l’est, le Tadjikistan au sud-est, l’Afghanistanau sud et le Turkménistan à l’ouest. L’Ouzbékistan est de 34,92 mln de population (2021) avec 448,900 m2. Donc c’est le pays le plus peuplé d’Asie Centrale avec plusieurs villes millénaires comme Samarkand, Boukhara et Khiva.

Ces villes font plonger dans l’histoire avec des mélanges de traditions, de coutumes et de religions à la fois zoroastrienne et musulmane, offrent une immersion fascinante. Ces forteresses, patrimoines UNESCO, racontent l’ histoire de plus 2500 ans. L’authenticité des lieus, des forteresses attirent des touristes qui cherchent un dépaysement et une vraie découverte. Ces patrimoines sont préservés et l’artisanat de la région se transmet à de générations en générations. Tous les murs racontent le passé depuis des siècles et les bleus des céramiques subliment les minarets et les façades des médersas.

A cela se rajoute la République autonome de Karakalpakie qui situé au sud-ouest de l’Ouzbékistan. La capitale de cette pays qui fait partie l’integrante de l’Ouzbékistan est Nukus qui possède un musée remarquable Savistskiy appelé par les touristes ( Le Louvre du desert).

Karakalpakistan est sérieusement touchée par une crise environnementale du l’assechement de la mer d’Aral. Actuellment cette catastrophe a des concéquence dévastatrices sur l’économie et la santé de la population. Le gouvernement agit en plantantant en masse des arbres adaptés au climat de la région. Récemment ils ont mis en place le site internet v-daraxt afin d’aider à augmenter les arbres dans les régions, on peut financer à distance la plantation des arbres dans la région qu’on souhaite et à l’aide de QR code on peut suivre l’évolution d’arbres financé.

Concernant du tourisme dans la région : les toruistes viennt voir ce fameux musée et visiter le cimitère des bateaux à Mo’ynoq, un peu parout dans la république l’eco-tourisme se dévéloppe avec des villa

ges des yourtes puisque ce peuple etait nomade auparavant, vivaient dans les yourtes.

Comme vous pouvez voir sur le tableau le tourisme en Ouzbékistan se dévéloppe de façon accéléré. La pandémie a arrété certains temps mais cette année l’Ouzbkéistan a atteint son

objectif de 7mln touristes en 2019 ils avaient ce chiffres donc cette année on est revenu au meme chiffres. L’objectif de 2024 est d’arriver 10mln.

Toutes sortent d’hebergements des touristes se dévéloppent, les nouveaux lieux touristes se créent. Actuellement dans le pays il y a 1273 hotels de toutes tailles, 3242 guests houses, 655 auberges de jeunes.

Les prestataires de services : les agences touristques, des tours opérateurs sont aussi en augmentation. Les guides des langues etrangeres niveau régional et niveau nationale se forment.

L’ouzbékistan saisit bien son potentiel touristiques et valorise son histoire. A travers tout le pays vous pouvez voir et visiter des musées qui reflètent l’histoire, les coutumes, l’artisanat. Tout au début j’ai parlé de musée SAVITSKIY qui est le musée plus visiter avec ses plus 3000 tableaux avangardes.

La cuisine ouzbek j’aurais tendance à dire à la fois simple mais sincère. Car l’hospitalité ouzbeke est tellement importante que tout se fait frais. On fait des pattes fraiches maison puisque le pays est producteur du blé mais on y mange du riz aussi. En plus de coton et d’élevage de ver à soie mes parents cultivaient le riz aussi. Ils le font encore. L’Ouzbékistan est l’un des principales de producteur de fruits et légumes en Asie Centrale.

Comme vous savez en Ouzbékistan la saison touristique est de mars au novembre. Chaque régions organisent les festivals en fonction de leurs production régionales et des coutumes.

Par exemples à Samarkand il y a le festival de la musique, à Boukhara le festival d ela broderie à Khiva le festival de Lazgi qui est une danse folklorique régionales.

L’Ouzbékistan a un potentiel important pour offrir aux voyageurs un tourisme responsable.

Les vastes paysages naturels, les réserves naturels, les traditions culturelles du pays peuvent constituer une base solide pour le dévéloppement d’eco-tourisme.




Quand je dis les infrastructes je parle des lignes et des trains et des TGV;

Pour emmener les touristes Air Ouzbékistan est partenaires majeur ensuite Air Turquie s’est dévéloppé depuis la pandémie. Aujourd’hui à Tachkent, à Samarkand, et à Urgench on peut atterir facilement en faisant un escaleà Istanbul.

Le deplacement des touristes à l’intérieur du pays est moins compliqué car les trains de nuit et TGV entre Tachkent-Boukhara sont réguliers. Il y a aussi des bus, les minubs en fonction des besoins.

Il y a seulement à Tachkent et à Samarkand la possibilité de faire des circuits en vélo.

Pour le constat j’aimerais partager mon expérience en Ouzbékistan notamment dans le domaine du tourisme. Je suis dirigeante un PME qui promeut l’éco-tourisme, le tourisme solidaire et durable. Nous dévéloppons les zones rurales et engageons les touristes mais aussi les locaux dans une démanche Responsable.

A ma bonne surprise l’administration est rapide et cela est dans tout le pays

Les services administratifs et les banques sont modernes, les transactions se font sans problèmes.

Le gouvernement accordent actuellement des avantages fiscaux importants aux acteurs du tourismes.

J’interroge régulièrement des touristes qui vivent une expérience remarquables mais aussi des problèmes. Dans quasiment tout ce que j’ai évoqué on peut améliorer. La formation des cadres que ce soit dans l’hotellerie, la restauration, aider à trouver son idenetité aux régions, mieux restaurer les patrimoines, archtectures et disayn des hotels, améliorer mes musées en sonorité, la luminiosité et meme installer les audios afin que les touristes n’ayent pas besoin de guide physique.

Les besoins : L’Ouzbékistan est connu pour les touristes par ses patrimoines culturelles, les voyageurs y vont surout pour l’architectures. Aujourd’hui il y a fort besoin de dévélopper l’éco-tourisme.

Dévélopper le tourisme d’hiver.

Pour conclure ma présentation je peux dire qu’aujourd’hui il y a la volonté de la volonté du dévéloppement économique stratégique des deux pays.

Lors de son voyage Emmanuel MACRON a annoncé comme l’objectif de devenir 5 eme pays partenaire fournisseur de l’Ouzbékistan d’ou la création très recente de la Chambre de commerce entre la France et l’Ouzbékistan.

Bien évidemment l’Ouzbékistan souhaite aussi de s’engager dans un partenariat bilatérale.

2 vues0 commentaire
bottom of page